CISA : Le crédit d’impôt incontournable pour les aînés

Introduction : Si vous avez 70 ans ou plus, il y a un secret financier que vous devez absolument connaître. Il s’appelle le Crédit d’impôt pour soutien aux aînés (CISA), et il pourrait vous aider à garder plus d’argent dans votre poche chaque année. Lancé en 2018, ce crédit d’impôt remboursable est une véritable aubaine pour les aînés, et le meilleur ? Vous pouvez en bénéficier même si vous n’avez pas d’impôt à payer.

Le CISA en détail : Lors de son introduction en 2018, le CISA était de 200 $. Mais, comme un bon vin, il s’est bonifié avec le temps. En 2021, il a doublé pour atteindre 400 $, et en décembre 2022, il a fait un bond spectaculaire pour atteindre 2 000 $ par personne. Pour un couple où les deux personnes ont 70 ans ou plus, cela représente une somme non négligeable de 4 000 $. Vous le trouverez à la ligne 463 de votre déclaration de revenus québécoise (TP-1). Mais attention, le CISA n’est pas indexé, ce qui signifie qu’il ne sera pas ajusté pour l’inflation au fil des ans.

Quand le CISA se réduit : Comme pour tout dans la vie, il y a un hic. Si votre revenu familial dépasse un certain seuil, le montant de votre CISA sera réduit. Le taux de réduction était de 5,00 % pour l’année 2022 et est fixé à 5,16 % pour l’année 2023. Pour l’année 2023, le seuil de revenu à partir duquel le CISA commence à être réduit est de 25 755 $ pour une personne seule et de 41 885 $ pour un couple. Ces seuils sont indexés chaque année.

Le CISA et votre retraite : Le CISA peut jouer un rôle clé dans votre stratégie de revenu de retraite. Contrairement à de nombreux autres crédits, le CISA n’est pas soumis à un facteur de conversion de 15 %. Cela signifie que le montant maximum du CISA (2 000 $ pour une personne âgée vivant seule) est réellement de 2 000 $, et non de 300 $ (en supposant un facteur de conversion de 15 %). En d’autres termes, le CISA peut valoir beaucoup plus que le Montant en raison de l’âge (maximum de 3 614 $ en 2023), qui est soumis à ce facteur de conversion.

Conclusion : Le CISA est un atout précieux dans l’arsenal financier de tout aîné. Pour en tirer le meilleur parti et optimiser votre revenu de retraite, il peut être judicieux de consulter un planificateur financier. Et n’oubliez pas, il n’est jamais trop tôt pour commencer à planifier. En fait, mettre en place des stratégies d’optimisation dès l’âge de 60 ans peut vous aider à maximiser les avantages

Related Posts