Avocat pour un licenciement économique : quels sont vos droits ?

Parfois, un licenciement ne se résume pas à un simple coup d’œil. Même si votre employeur prétend que vous avez perdu votre emploi parce que l’entreprise a dû réduire ses coûts ou ses effectifs, ce n’est peut-être pas la fin de l’histoire. Dans certains cas, ce que l’employeur appelle un “licenciement” est en fait une couverture qui dissimule la raison réelle et illégale de se débarrasser d’un employé.

Retrouvez un avocat spécialisé en droit du travail pour résoudre votre problème de litige.

Que peut faire un avocat dans le cadre d’un licenciement économique ?

Vous pouvez soupçonner que la décision de votre employeur de vous licencier ou de vous laisser partir dans le cadre d’une réduction d’effectifs était injuste ou mauvaise, mais cela ne signifie pas nécessairement qu’elle était illégale. Comment pouvez-vous évaluer s’il vaut la peine de la contester devant un tribunal ? C’est là qu’intervient un avocat spécialisé en droit du travail. Il peut vous présenter les faits relatifs à votre situation, les lois qui peuvent s’appliquer, les stratégies qui s’offrent à vous et vos chances de réussite.

Le licenciement économique était-il illégal ?

Un avocat spécialisé dans le droit du travail examinera les détails de votre licenciement. Par exemple, si un grand nombre des employés sélectionnés appartenaient tous au même groupe légalement protégé et que vous faites également partie du groupe protégé, l’employeur peut vous avoir ciblé pour une raison illégale (discrimination fondée sur l’âge).

Même si le licenciement global était légal, il se peut que vous ayez été inclus illégalement dans le groupe des licenciés. Par exemple, il se peut que votre poste n’ait pas été initialement sélectionné pour un licenciement, mais que votre supérieur ait inscrit votre nom sur la liste de licenciement après que vous vous soyez plaint de harcèlement sexuel ou de conditions de travail dangereuses. Un avocat vous posera des questions sur vos antécédents professionnels, vos performances et autres afin de déterminer si votre employeur vous a inclus dans le licenciement pour masquer un licenciement abusif.

L’avocat vous posera également des questions pour savoir si l’employeur a rempli ses obligations, même en cas de licenciement légal. Par exemple, l’employeur doit vous verser un dernier chèque de paie avec tous les salaires que vous avez gagnés dans le délai requis par la loi de l’État. Et, si le licenciement s’inscrit dans le cadre d’une fermeture d’usine ou d’un licenciement collectif, l’employeur doit donner aux employés un préavis de licenciement de 60 jours.

Quelles sont les options de l’avocat ?

L’avocat peut vous exposer toutes les options légales et autres qui s’offrent à vous. Par exemple, l’avocat peut identifier des ressources, telles que :

  • les organismes d’État ou locaux où vous devez déposer des plaintes afin de préserver vos droits légaux
  • un service du travail de l’État où vous pouvez demander le paiement de salaires ou d’heures supplémentaires non payés,

Il peut s’agir de vous aider à déposer vos demandes auprès des organismes mentionnés ci-dessus, d’envoyer une lettre à votre employeur pour demander une indemnité de départ ou le règlement de vos demandes, ou encore d’intenter une action en justice.

De bons conseils peuvent vous aider à aller de l’avant

L’avocat peut vous dire que votre seule option est de déposer une demande de chômage et de passer à autre chose. N’oubliez pas qu’un bon conseil n’est pas toujours le bienvenu : Le travail de l’avocat consiste à vous dire franchement quelles sont vos options juridiques.

L’un des principaux services qu’un avocat spécialisé dans les questions d’emploi vous fournit après la perte de votre emploi est de vous écouter et de vous donner une évaluation objective et professionnelle de votre cas potentiel. L’avocat ne vous dira peut-être pas ce que vous voulez entendre, mais vous devriez quitter la réunion en étant convaincu que vous avez exploré vos options juridiques plutôt que de simplement accepter votre sort. Les conseils de l’avocat vous donneront les informations dont vous avez besoin pour prendre des décisions éclairées sur votre avenir.

Analyse coûts

L’une des principales choses que vous devez faire avant de prendre une décision sur la manière d’aller de l’avant est de peser les coûts d’une action en justice par rapport à l’avantage éventuel de le faire. Si l’avocat vous dit que votre licenciement ou votre sélection RIF a violé la loi d’une manière ou d’une autre (par exemple, parce que l’employeur a licencié tous les employés de plus de 40 ans), il vous dira également de manière générale ce que vous pourriez éventuellement récupérer en dommages-intérêts en poursuivant votre employeur ou en essayant de régler vos réclamations avant le procès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *