Agent de libération conditionnelle : définition juridique et exemple

Définition

Un agent de libération conditionnelle est un fonctionnaire chargé de superviser les délinquants libérés sous condition et de s’assurer qu’ils respectent les conditions de leur libération.

Exemple

Un exemple concret d’un agent de libération conditionnelle serait un professionnel qui travaille avec des délinquants qui ont été libérés sous condition. Cet agent est responsable de superviser ces individus et de s’assurer qu’ils respectent les conditions de leur libération. Cela peut inclure des visites régulières à leur domicile, des tests de dépistage de drogue et d’alcool, ainsi que des rencontres avec des conseillers et des travailleurs sociaux. L’agent de libération conditionnelle est un élément clé du système de justice pénale canadien, car il aide à réintégrer les délinquants dans la société tout en veillant à la sécurité publique.

Citation et référence

Voici quelques citations du texte de loi canadien concernant l’agent de libération conditionnelle :

– Selon la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition : “L’agent de libération conditionnelle est chargé de surveiller les délinquants libérés sous condition et de les aider à réintégrer la société” (article 133).
– La même loi précise également que l’agent de libération conditionnelle doit “évaluer les risques et les besoins des délinquants libérés sous condition et élaborer des plans de surveillance et de réinsertion sociale” (article 134).
– Enfin, la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition établit que les agents de libération conditionnelle doivent être formés et qualifiés pour exercer leurs fonctions (article 135).

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.