Aide familial : définition juridique et exemple

Définition

L’aide familial est une personne qui, sans rémunération, apporte une assistance régulière à un membre de sa famille atteint d’une incapacité physique ou mentale.

Exemple

Un exemple concret d’aide familial pourrait être une fille qui s’occupe de sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. Elle l’aide à se nourrir, à se laver, à s’habiller et à prendre ses médicaments tous les jours sans recevoir de rémunération. Cette aide est essentielle pour assurer le bien-être et la sécurité de sa mère, ainsi que pour soulager les autres membres de la famille qui ne peuvent pas toujours être présents pour aider. L’aide familial est un rôle crucial dans notre société, car il permet aux personnes atteintes d’incapacités physiques ou mentales de rester dans leur environnement familial et de recevoir les soins dont ils ont besoin.

Citation et référence

Voici une citation du Code civil du Québec sur l’aide familial :

“Art. 585. L’aide familial est celui qui, sans être lié par un contrat de travail, aide une personne dans l’exploitation d’une entreprise agricole, forestière ou de pêche, ou dans l’exercice d’une profession libérale ou d’un métier artisanal, commercial ou industriel, moyennant une rémunération ou non.”

Il est important de noter que les lois et règlements peuvent varier selon la province ou le territoire au Canada.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.